Actualités internationales

Y'a t-il meilleure démonstration possible de la crise politique profonde que traverse le Burundi? L'équipe du Earth institute de l'université américaine de Colombia a publié mardi 16 mars son rapport 2016 sur la mesure comparative du bonheur à travers le monde. Et si les habitants du Danemark sont les plus heureux selon l'agrégation d'une batterie de facteurs, le Burundi est l'endroit sur Terre où il fait le moins bon vivre.

Un burundais réfugié au Kenya a été grièvement blessé par balle ce lundi par des gens inconnus. Le drame s'est passé au camp de Kakuma où habite la victime. Les réfugiés burundais de ce camp estiment que leur sécurité est menacée. En un mois, deux Burundais ont été assassinés et deux autres blessés par les jeunes du parti au pouvoir CNDD-FDD.

L'enfer du Soudan du Sud

Viols, exécutions, destructions systématiques: la situation des droits de l'Homme au Soudan du Sud, qui a sombré dans une guerre civile dévastatrice, est "parmi les plus horribles" dans le monde, s'est indigné vendredi l'ONU dans nouveau un rapport dénonçant notamment les exactions du camp gouvernemental.

Les principaux candidats à l'élection présidentielle en Ouganda ont réuni leurs militants mardi à Kampala, au dernier jour d'une campagne marquée la veille par la mort d'un sympathisant de l'opposition dans des affrontements avec la police.
Le principal candidat d'opposition, Kizza Besigye, défait au premier tour lors des trois derniers scrutins (2001, 2006, 2011) a assuré mardi devant la presse qu'il pouvait mettre un terme aux 30 années de pouvoir du président Yoweri Museveni, candidat à sa succession.

Si l'ancien Président de la République d'Uruguay est le plus pauvre de tous les autres ex-chefs d'Etats, ce n'est pas parce que son Etat l'a privé de moyens de subsistance.

Pauvre, l'ex-chef d'Etat José Mujica, 80 ans, ex-partisan, ascète, athée et végétarien, affectueusement surnommé par ses compatriotes "Pépé Mujica", l'est devenu volontairement.

mercredi, 20 janvier 2016 18:38

EN FINIR AVEC LES INÉGALITÉS EXTRÊMES

Écrit par

Confiscation politique et inégalités économiques
Les inégalités économiques s'amplifient rapidement dans la plupart des pays. Les richesses du monde sont divisées en deux : près de la moitié est entre les mains des 1 % les plus riches, tandis que 99 % de la population mondiale se partagent l'autre moitié. Le Forum économique mondial a identifié ce déséquilibre comme un risque majeur pour les progrès humains. Les inégalités économiques extrêmes et la confiscation du pouvoir politique sont trop souvent interdépendantes. Si rien n'est fait, la mise à mal des institutions politiques se poursuivra et les États serviront principalement les intérêts des élites économiques, aux dépens des autres citoyens. Les inégalités extrêmes ne sont pas une fatalité. Elles peuvent et doivent être combattues rapidement.

Déclaration du CNARED-GIRITEKA en rapport avec l'attaque terroriste à Ouagadougou,
capitale du Burkina Faso
Le Conseil National pour le Respect de l'Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au
Burundi, de la Constitution et de l'Etat de Droit-le CNARED-GIRITEKA, suite aux actes de
barbarie perpétrés par un groupe terroriste contre de paisibles citoyens inoffensifs
Burkinabé ce 16 janvier 2016, déclare ce qui suit:

Le 29 novembre 2015, les Burkinabè ont admirablement refermé la parenthèse de la Transition ouverte par l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a provoqué la chute de Blaise Compaoré, avec à la clé la tenue des élections couplées présidentielle et législatives dont tous les observateurs s'accordent à saluer l'exemplarité. En tout cas, quelque 24 heures après la proclamation des résultats provisoires, les Burkinabè peuvent être fiers d'eux-mêmes, pour avoir su montrer à la face du monde, leur maturité, à travers ce scrutin qui aura été une réussite sur toute la ligne : campagne civilisée, forte participation au scrutin qui s'est déroulé dans un climat apaisé, transparence dans le traitement des résultats, verdict donné en un temps record et accepté de tous, félicitations du gagnant par son principal challenger et d'autres concurrents, sans oublier le défi sécuritaire qui a été admirablement relevé par les forces de défense et de sécurité dans un contexte de menaces diverses.

Devant un parterre de très nombreuses personnalités dont sept chefs d'Etat africains, John MAGUFULI a été investi président de la Tanzanie le 5 Novembre dernier. Le candidat du parti Chama Cha Mapinduzi(CCM), venait de sortir victorieux d'une élection présidentielle jugée par de nombreux observateurs comme régulière et libre, avec un peu plus de 58% des voix contre son principal challenger Edward LOWASSA. Mais des fraudes et des irrégularités ont été dénoncées par le perdant qui n'a pas encore reconnu la victoire de Magufuli. En effet, les centres de centralisation du principal parti d'opposition Chadema et de la société civile ont été vandalisés par la police et le matériel saisi. La victoire du candidat du CCM semble entachée des irrégularités notables. Cependant, ses premières décisions semblent redonner espoir à la majorité de la population tanzanienne, victime d'une libéralisation économique au début des années 90. Serait-il un prélude au renouveau de "La Déclaration d'Arusha"?

lundi, 30 novembre 2015 11:47

Déclaration locale de l'Union Européenne.

Écrit par

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission européens au Burundi: La violence, les exécutions extra-judiciaires au Burundi, et à Bujumbura en particulier, persistent et le nombre de victimes, morts, blessés, réfugiés, qu'elles provoquent ne cesse d'augmenter. L'Union européenne condamne toutes les formes de violence, verbales ou armées, quels qu'en soient les auteurs.

Page 3 sur 10

Les dernières actus


Déclarations
LES FAITS. 1. En date du 11 Octobre 2018, le Ministre de la Santé publique et de la lutte contre le SIDA, Thaddée NDIKUMANA accompagné des agents ...
En savoir plus
Déclarations
Bagumyabanga, Barundi, Barundikazi mwese, Ndabaramukije amahoro, iteka n’iterambere! Ijambo rya mbere na mbere nagomba kubashikiriza ...
En savoir plus
Actualités internationales
Avant l’adoption de la charte de l’OUA le 24 mai 1963, Nkwame N'krumah dira « nous devons nous unir maintenant ou périr ». Message de ...
En savoir plus
Déclarations
I. INTRODUCTION La Médiation/Facilitation dans la crise burundaise vient d’inviter le CNARED-GIRITEKA, pour des consultations, après sa ...
En savoir plus
Actualités internationales
Par l’Alliance des Forces Progressistes pour l’Afrique (AFPA) Juillet 2018 L'évolution démographique du continent africain est-elle ...
En savoir plus
Prev Next