mercredi, 17 février 2016 09:20

Réunion du comité exécutif et des représentants provinciaux du parti CNDD.

    Sous la direction du camarade Gratien Nizigama, Secrétaire Général adjoint du parti CNDD, trente personnes du comité exécutif du parti CNDD et des représentants provinciaux de ce parti se sont réunis samedi le 13 février 2016 à la permanence nationale de ce parti à partir de 12h15 min jusqu'à 15h45.

    Tout a commencé par l'hymne du parti, puis a suivi un mot d'accueil du représentant de ce parti en Mairie de Bujumbura, camarade Baptiste Manirakiza.

    L'ouverture officielle de cette réunion a été faite par Gratien Nizigama, le secrétaire Général adjoint de ce parti qui a lu le discours que le Président du parti CNDD, l'honorable Léonard Nyangoma avait adressé aux participants à cette réunion.

    Dans ce discours, Léonard Nyangoma a remercié tous les participants d'avoir quitté l'intérieur du pays pour venir dans la capitale malgré le climat d'insécurité qui règne dans tout le pays. Il a dit qu'il est actuellement révoltant d'entendre ce qui se passe au Burundi: la famine, la misère, les massacres de la population perpétrés par les institutions de l'Etat, des centaines de milliers de réfugiés, etc. Cette tragédie est devenue la grande caractéristique du Burundi actuel, a déploré l'honorable Léonard Nyangoma.

    Il a aussi affirmé que malgré cette situation qui fait peur, le gouvernement de Bujumbura continue de dire que la situation est bonne, et qu'elle sera encore très bonne dans les jours à venir. Il a continué en disant que les Burundais et les autres pays n'accepteront pas que Nkurunziza Pierre continue à tuer la population.

    Il a mis en garde toute personne qui veut cultiver encore les problèmes ethniques en citant ce proverbe : « Uwukize isemu yibagira icamwirukana », qui se traduit : « Celui qui reprend son souffle après une course-poursuite oublie la cause de sa fuite». Que tous les politiciens qui disent actuellement que les Accords d'Arusha sont surannés sachent qu'un mauvais pouvoir n'est bon pour personne, a dit l'honorable Léonard Nyangoma.

    Il a aussi rappelé que le CNDD est membre du CNARED-Giriteka dans la volonté constante qui a toujours caractérisé notre parti de rassembler toutes les forces de l'opposition. Cette organisation qu'il fait l'honneur de coordonner fait actuellement un pas de géant, a-t-il souligné.
    Le CNARED-Giriteka est actuellement connu dans plusieurs pays du monde et dans toutes les provinces du Burundi. Il fait actuellement de très grands progrès dans les nations, et quoi qu'il en soit, le chemin de paix pour le Burundi, ce sont les négociations qui conduiront le pays à un gouvernement de transition, a dit l'honorable Léonard Nyangoma.

    Il a demandé aux participants de rester calmes, qu'ils ne soient pas perturbés par ceux qui ne veulent pas les négociations et a clôturé son discours en souhaitant les meilleurs vœux de l'an 2016 à tous les camarades du parti.

    Après ce discours d'ouverture du président du parti lu par le Secrétaire Général Adjoint, il a été demandé aux représentants provinciaux du CNDD de prendre la parole pour dire s'ils font ou pas des réunions avec les représentants communaux, exposer comment est la situation sécuritaire dans leur province et faire le point sur les résultats du Dialogue Inter burundais organisé par le pouvoir en place et qui se déroule dans différentes provinces du Burundi.

    Pour presque tout le monde, la situation de terreur qui prévaut dans le pays n'a pas permis la tenue des réunions avec les représentants communaux. Il faut ajouter que certains représentants communaux et provinciaux du CNDD ont fui le pays. Malgré cette situation difficile, ils ont dit qu'ils communiquent régulièrement par téléphone et grâce aux nouvelles technologies de communications.

    La situation sécuritaire est précaire dans tout le pays, et se détériore le plus en mairie de Bujumbura, dans les provinces de Makamba, Muyinga, Rumonge, et dans les homes des campus universitaires, les universités ayant été considérées comme une province. Presque partout, ce sont les miliciens Imbonerakure et les policiers qui sont les responsables de l'insécurité observée et vécue. Des messages porteurs de division ethnique sont aussi véhiculés par les commissaires de ces mêmes miliciens Imbonerakure.

    Dans certaines provinces où le soi-disant dialogue inter burundais a déjà eu lieu, presque partout, les militants du CNDD n'ont pas été invités mais ils ont su ce qui est sorti de « dialogue » qui se déroule entre militants du parti au pouvoi : que Nkurunziza Pierre soit le Président du Burundi toute sa vie ou jusque quand il voudra quitter la Présidence de la République, que l'Accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi soit jeté à la poubelle.

    Après la parole donnée à tous les représentants provinciaux, le Secrétaire Général-adjoint a remercié tous les participants de s'être présentés dans cette réunion. Il leur a dit qu'enseigner le parti CNDD est un devoir permanent, et a demandé à ceux qui ont encore des permanences de continuer de faire de la sensibilisation dans leur permanence, à ceux qui n'ont pas de permanences de chercher comment continuer la communication avec les militants du CNDD, et de poursuivre la communication avec le secrétariat de la permanence nationale. C'est par ces mots que Gratien Nizigama, Secrétaire-Général Adjoint du CNDD a mis fin à la réunion, et c'est l'hymne du CNDD qui a clôturé.

    Les derniers articles sur le CNDD au quotidien

    
    Provinces
    Sous la direction du camarade Gratien Nizigama, Secrétaire Général adjoint du parti CNDD, trente personnes du comité exécutif du parti CNDD et ...
    En savoir plus
    Provinces
    Ku musi w'Imana igenekerezo rya 23/11/2914, Umugambwe CNDD wari uramukanye inama muri komine Bwiza mu gisagara ca Bujumbura, iyo nama yitabwe ...
    En savoir plus
    Provinces
    Les représentants provinciaux du parti CNDD se sont réunis dans la permanence nationale du parti CNDD sise à Bujumbura dans le cadre des réunions ...
    En savoir plus
    Provinces
    Cinquante six personnes des différentes structures du parti CNDD à Bururi et trois autres du comité exécutif se sont rassemblées autour de ...
    En savoir plus
    Provinces
    Sous l'invitation de l'ONG «Burundi Leadership Training Program», BLTP en sigle, trente cinq membres du parti CNDD, dont 7 du comité exécutif, ...
    En savoir plus
    Prev Next