jeudi, 24 juillet 2014 11:59

Réunion du parti CNDD avec les représentants provinciaux.

    Les représentants provinciaux du parti CNDD se sont réunis dans la permanence nationale du parti CNDD sise à Bujumbura dans le cadre des réunions trimestrielles ordinaires. La réunion était dirigée par le secrétaire national à la propagande et à la mobilisation, le camarade Ndikumana Nephtali. C'était samedi le 19 juillet 2014 à partir de 14h jusqu'à 18h40min.

    Certains représentants provinciaux avaient été accompagnés par les représentants de la Jeunesse Panafricaine pour la Démocratie, JPD en sigle, et de la Fédération des Femmes Démocrates, FFD en sigle, la première étant le mouvement des jeunes intégrés au parti CNDD, et la seconde étant le mouvement des femmes intégrées à ce parti.

    Un seul point était prévu à l'ordre du jour: «Analyser ensemble comment mobiliser les membres du CNDD pour se préparer aux élections générales de 2015 dans tout le pays».

    Le camarade Ndikumana Nephtali a dit que la réunion était ordinaire, car elle est statutaire, mais qu'elle était extraordinaire car elle se tenait dans les moments proches des élections. Il a aussi précisé qu'un nouveau code électoral vient d'être promulgué, et le président de la CENI vient de rendre public le calendrier électoral pour les élections de 2015.

    Ndikumana Nephtali a fait savoir que bien qu'il y ait des signes qui montrent qu'il y aura des élections en 2015, d'autres signent montrent que les élections ne seront pas libres et apaisées comme le souhaite le peuple. Il a cité et expliqué ces signes :
    -La division des partis politiques qui continue: «Après le parti SAHWANYA FRODEBU, le FNL et l'UPD, actuellement c'est l'UPRONA. A ce rythme, nous aussi pouvons encore subir une autre division», a dit Ndikumana Nephtali;
    -La question des Imbonerakure: «Personne ne connait ni le nombre d'armes distribuées aux Imbonerakure, et le projet d'usage de ces armes distribuées n'est pas connu», a-t-il ajouté.
    -La violation de la loi: «Le Président Nkurunziza veut se présenter aux élections tout en violent la constitution et les accords d'Arusha. Nous attendons le jour où il va annoncer sa candidature pour voir ce qui va se passer», a-t-il martelé.
    -Le manque de moyen financier: «Il est dit actuellement que les fonds pour les élections n'existent pas car ceux qui aident le Burundi n'ont pas encore donné leur contribution. Cela aura des conséquences néfastes. Soit, les élections n'auront pas lieu, soit les élections seront organisées avec le peu de moyens à sa disposition. Pour le dernier cas, la situation sera très grave et les élections seront très mauvaises», a-t-il insisté.
    -La justice: «Pour toute personne arrêtée par les Imbonerakure, la justice rend le verdict pour satisfaire à ces Imbonerakure», a-t-il dit.
    -L'administration: «Tout parti de l'opposition qui demande une autorisation de tenir une réunion ne l'obtient pas alors que la parti CNDD FDD tient des meetings partout où il veut », a-t-il martelé.

    Le camarade Ndikumana Nephtali a continué en disant qu'après avoir constaté la situation qui prévaut dans le pays, le parti CNDD a convoqué les responsables du parti des différentes provinces pour une question fondamentale qui est de savoir si le CNDD se présentera ou pas dans les prochaines élections.

    Le camarade Ndikumana Nephtali a dit qu'à partir du mois de septembre 2014, l'enrôlement des électeurs va commencer et qu'au mois de mars 2015, il y aura la présentation des candidats aux élections. Avant de donner la parole aux représentants provinciaux, il a énuméré une série d'activités que le parti CNDD devrait réaliser dans une période ne dépassant pas le mois de décembre 2014 pour bien se préparer aux élections de 2015 et leur a demandé de mettre sur les listes des personnes qui représenteront valablement le parti CNDD. Avant de donner la parole aux représentants provinciaux, il leur a rappelé qu'ils doivent collaborer avec les autres représentants provinciaux de la coalition ADC-Ikibiri et tenir souvent des réunions ensemble.

    A la question de savoir si les provinciaux sont prêts pour se présenter aux élections de 2015, prenant la parole pour présenter la situation du parti CNDD dans leurs provinces respectives, tous les représentants ont déclaré qu'ils se présenteront aux élections. Le problème commun à tous est le peu de moyens qui sont à leur disposition pour bien mener les activités du parti, les patrouilles de nuit des Imbonerakure qui font peur à la population et les pots de vin distribués par le parti CNDD-FDD.

    Des espoirs pour certains représentants provinciaux se trouvent dans le fait qu'ils mènent de bonnes relations avec les militants des partis de la coalition ADC-Ikibiri, et que beaucoup de militants portant les couleurs du parti CNDD-FDD leur disent qu'ils voteront pour la coalition ADC-Ikibiri car leur parti les a plongés dans une crise qu'ils n'avaient jamais connue depuis leur existence.

    Un représentant provincial a dit que la population de sa province rêve de voir le parti CNDD-FDD déchu de ses pouvoirs. A l'église, lors des intentions de prière, un a dit : « Seigneur, délivre nous du CNDD FDD », ce qui a fait rire l'assemblée.

    Reprenant la parole, Ndikumana Nephtali leur a suggéré de demander des cotisations aux militants du parti CNDD dans leurs provinces respectives. Il leur a rappelé que tout parti fonctionne grâce aux cotisations, et par conséquent, que tous ceux qui veulent se faire élire doivent s'acquitter de leurs cotisations. Pour les pots de vin donnés par le parti CNDD FDD, il a déclaré que le CNDD recrute uniquement des membres qui adhèrent par conviction à notre parti et à son idéologie. Il a clôturé la réunion en remerciant chaleureusement tous ceux qui se sont présentés dans la réunion, ajoutant que le fait de leur présence est un signe éloquent qui témoigne leur courage de servir le parti CNDD et donc la nation.

    Le Secrétaire national aux finances, à la trésorerie et à la logistique du parti, le camarade Bizimana Ernest, a pris la parole et a demandé aux représentants provinciaux de rassembler les cotisations des militants éparpillés dans les provinces, leur donner les reçus tout en gardant les souches. Avant de finir, Bizimana Ernest a demandé que les rapports financiers lui soient envoyés.

    A la fin de réunion, des documents ont été distribués : Le discours du président du parti adressé aux militants le jour de l'indépendance, le code de conduite, le statut du parti, un canevas d'identification des membres du parti CNDD et le code électoral. Comme au commencement, la réunion s'est clôturée par l'hymne du parti CNDD. Après, un verre de camaraderie a été partagé.

    Les derniers articles sur le CNDD au quotidien

    
    Provinces
    Sous la direction du camarade Gratien Nizigama, Secrétaire Général adjoint du parti CNDD, trente personnes du comité exécutif du parti CNDD et ...
    En savoir plus
    Provinces
    Ku musi w'Imana igenekerezo rya 23/11/2914, Umugambwe CNDD wari uramukanye inama muri komine Bwiza mu gisagara ca Bujumbura, iyo nama yitabwe ...
    En savoir plus
    Provinces
    Les représentants provinciaux du parti CNDD se sont réunis dans la permanence nationale du parti CNDD sise à Bujumbura dans le cadre des réunions ...
    En savoir plus
    Provinces
    Cinquante six personnes des différentes structures du parti CNDD à Bururi et trois autres du comité exécutif se sont rassemblées autour de ...
    En savoir plus
    Provinces
    Sous l'invitation de l'ONG «Burundi Leadership Training Program», BLTP en sigle, trente cinq membres du parti CNDD, dont 7 du comité exécutif, ...
    En savoir plus
    Prev Next