jeudi, 16 octobre 2014 12:11 Écrit par  Mukunzi Jonathan

Le Parti CNDD a célébré son 20ème anniversaire en commune de Kinama

    Ce dimanche 12 octobre 2014, tout l'après-midi, dans la grande salle de Réception dite "Carama-Sky" et les alentours, vibrait aux couleurs et au Rythme CNDD. En effet, ainsi que la Représentation du CNDD en mairie de Bujumbura organise des rencontres du genre de temps en autres dans les différentes communes urbaines, cette fois-là, c'était le tour de la commune urbaine de Kinama.

    Le délégué du Comité Exécutif du CNDD pour rehausser de sa présence cette activité, l'Honorable Nephtalie Ndikumana, chargé de la Mobilisation au sein de ce comité, ainsi que les autres membres du même Comité qui l'avaient accompagné, ont vivement félicité la présidente du parti en cette commune, la camarade NDUWIMANA Goreth pour cette mobilisation. Une salle archicomble, soit autour de cinq cent militants dont beaucoup de femmes avaient répondu présents.

    Un groupe de jeunes filles devrait agrémenter les cérémonies par des chansons et danses à vous couper le souffle, notamment avec la fameuse chanson "Bayore Nyangoma, bayore, abo bose ni abanywanyi bawe": traduisez: "Rassemblez-les tous, Président Nyangoma, tout ce monde est ton électorat"!...

    Dans son mot d'accueil, la camarade Nduwimana Goreth reconnait avec satisfaction que cette fois-là, ils n'ont pas subi de tracasseries de l'administration et que ses militants sont avides de voter massivement CNDD dans l'ADC-IKIBIRI.

    Honorable Nephtalie, dans son message du jour, a tenu à présenter les salutations du président du parti qui languit, a-t-il poursuivi de se retrouver avec ses militants. Il les a félicité d'avoir répondu aussi nombreux à la rencontre. Comme cette rencontre se passait au cours de la période de célébration du 20ème anniversaire de la création du CNDD le 24 septembre 1994, il en a profité pour rappeler les raisons et les objectifs de cette lutte, pour démontrer à la fin que les les objectifs notamment de restauration de la démocratie et du respect des droits de l'homme sont loin d'être sauvegardés par le régime actuel, lui-même issu de la dissidence du CNDD, devrait-il préciser.

    C'est ainsi qu'il les a rassurés que le parti CNDD ainsi que Huit autres partis faisant aujourd'hui partie de l'ADC-Ikibiri, ont décidé d'aller ensemble dans les prochaines élections avec un seul candidat et sur des listes communes en vue d'unir leurs forces pour restaurer la Démocratie mis en mal par le pouvoir actuel.

    La rencontre s'est clôturée vers 15H00 comme elle avait commencé, par l'hymne du parti.