dimanche, 18 mai 2014 13:58 Écrit par  Cndd-burundi.com

Conférence animée par les présidents Léonard NYANGOMA du CNDD et Alexis SINDUHIJE du MSD

    COMMENT PREPARER DES ELECTIONS LIBRES, DEMOCRATIQUES ET APAISEES EN 2015 AU BURUNDI?

    BRUXELLES 17 MAI 2014

    Remerciements et Salutations

    Mesdames,
    Messieurs,

    Chers amis militants au sein de notre coalition historique ADC-IKIBIRI :
    Avant d'aborder le sujet à l'ordre du jour, nous voudrions d'abord remercier chaleureusement vous tous qui avez répondu nombreux à notre invitation afin d'échanger sur une question d'actualité permanente, à savoir, la question électorale.
    Permettez-nous aussi de remercier du fond de nous-mêmes le comité de la section de l'ADC-IKIBIRI au BENELUX, pour nous avoir invités mon cher collègue Alexis Sinduhije et moi-même et permis de prendre la parole au cours de cette conférence sur une question d'actualité, non seulement au Burundi mais aussi dans le monde entier. Il s'agit de la question électorale. Permettez-moi de saluer chaleureusement les personnalités ici présentes. Leur présence ici témoigne de l'intérêt qu'elles portent à l'Afrique et au Burundi en particulier. Je salue également tous les invités qui se sont déplacés pour échanger sur ce thème à savoir: "COMMENT PREPARER DES ELECTIONS LIBRES, DEMOCRATIQUES ET APAISEES EN 2015 ?"

    INTRODUCTION

    Les élections sont une exigence démocratique

    La démocratie, qui est « le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ou le régime qui assure l'identification des gouvernés aux gouvernants », a des exigences que la Déclaration universelle sur la Démocratie adoptée par le Conseil interparlementaire 16 septembre 1997 résume bien en son paragraphe 12 : « L'élément clé de l'exercice de la démocratie est la tenue à intervalles périodiques d'élections libres et régulières permettant l'expression de la volonté populaire. Ces élections doivent se tenir, sur la base du suffrage universel, égal et secret, de telle sorte que tous les électeurs puissent choisir leurs représentants dans des conditions d'égalité, d'ouverture et de transparence qui stimulent la concurrence politique. C'est pourquoi les droits civils et politiques sont essentiels, et plus particulièrement, le droit de voter et d'être élu, le droit à la liberté d'expression et de réunion, l'accès à l'information, et le droit de constituer des partis politiques et de mener des activités politiques. L'organisation, les activités, la gestion financière, le financement et l'éthique des partis doivent être dûment réglementés de façon impartiale pour garantir la régularité des processus démocratiques. » Pour rendre effectifs ces principes, il faut des techniques opératoires et des dispositions légales et réglementaires.

    Bien entendu la démocratie c'est bien plus que des élections. Pire, réduite à cette dimension, la démocratie se transforme inévitablement en tyrannie de la majorité. Les conflits dits « ethniques » pour mettre la main sur le pouvoir, et ainsi protéger et faire prospérer son clan ont été bien souvent la conséquence logique de cette vision étriquée et totalement tronquée de ce qu'est la démocratie dans plusieurs pays.

    La vraie démocratie suppose le pouvoir de décision de la majorité dans une collectivité donnée (entreprise, famille, école, colline, commune, syndicat, parti politique, nation...) sur toutes les questions intéressant la vie de cette entité ou collectivité. Une véritable démocratie épouse deux formes complémentaires et indissociables : la démocratie politique au sens classique et la démocratie économique et sociale. Elle suppose la participation active des citoyens à la prise de décision communautaire d'abord au niveau le plus bas possible.

    A un an des élections générales de 2015, nous allons scruter les textes juridiques et la réalité sur le terrain afin de savoir si des élections démocratiques, honnêtes, libres et crédibles seront possibles.

    Dans le premier temps nous rappellerons les normes électorales internationales, puis celles qui prévalent au Burundi ainsi que l'environnement sécuritaire et politique.
    Nous terminerons en faisant quelques propositions qui pourraient ouvrir la voie à des élections libres, démocratiques et des lendemains de paix.

    Les dernières actus

    
    Actualités internationales
    Jean de Dieu Momo Fo’o Dzakeutonpoug Douala le 30 Octobre 2017 Source site web de l'Alliance des Forces Progressistes pour ...
    En savoir plus
    Actualités internationales
    Coordonnateur de la plateforme «Non aux APE», Guy Marius Sagna est une figure montante de la société civile sénégalaise. Dans cet entretien, il ...
    En savoir plus
    Déclarations
    Bagumyabanga, Bagumyabuntu namwe Ntebutsi za CNDDBarundi, Barundikazi, Ndabaramukije amahoro, iteka n’iterambere. 1. Umuhari CNDD, ...
    En savoir plus
    Actualités internationales
    Le parti CNDD vient d’apprendre l’invalidation de la dernière élection présidentielle du 8 août 2017 au Kenya par la Cour Suprême de ...
    En savoir plus
    Actualités internationales
    Déclaration de la Commission Afrique du Parti de Gauche Le Burundi connaît une crise sans précédent depuis l’arrivée au pouvoir en 2005 ...
    En savoir plus
    Prev Next