Jeunesse panafricainehttp://cndd-burundi.com Thu, 29 Jun 2017 05:34:33 +0000fr-frAtelier de formation des jeunes et des femmes du parti CNDD.http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/846-jeunes-femmes-cndd http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/846-jeunes-femmes-cnddAtelier de formation des jeunes et des femmes du parti CNDD.

Trente-huit jeunes et femmes du parti CNDD ont participé dans un atelier organisé par Burundi Leadership Training Program, BLTP en sigle, tenu au Grand Séminaire Jean Paul II de Gitega. C’était en dates du 27 au 28 octobre 2016.

L’atelier a été ouvert par Madame Ndikumasabo Spéciose, experte du de BLTP. Elle a remercié tous militants du CNDD venus de toutes les provinces du pays et a déclaré que l’atelier allait aborder l'importance du dialogue en politique. Elle a fait savoir que pour la réussite de l’atelier, les membres de plusieurs partis politiques ont été identifiés et formés pour épauler le BLTP dans ce travail de formation.

Dans son mot d'ouverture, Madame Ndikumasabo Spéciose n'a pas manqué de souligner que le BLTP avait déjà organisé plusieurs ateliers en faveur d'autres organisations politiques, que maitenant c’était le tour du parti CNDD pour la formation de la jeunesse et des femmes de ce parti de toutes les provinces du Burundi.

Pour clôturer son allocution, elle a remercié la Direction du parti CNDD car ses membres répondent toujours à l’invitation de BLTP, mais aussi pour leur participation active dans ces ateliers. Elle a également remercié le Ministère de l’Intérieur et de la Formation Patriotique qui encourage toujours BLTP. Elle a enfin remercié le Gouverneur de la province de Gitega qui a accepté que cette formation puisse se tenir dans sa province.

Prenant la parole à son tour au nom du Comité Exécutif du CNDD, le camarade Jean Baptiste Manirakiza a insisté longuement sur la place du dialogue, pour lui, sans dialogue, il n'y a pas de paix durable. Pour préserver la paix et la stabilité non seulement au Burundi , mais aussi dans le monde entier, le dialogue reste un passage obligé pour consolider la démocratie et les libertés fondamentales. Le dialogue pour le fructifier et le rendre efficace, il a besoin d'une technique, c'est donc une chance pour les militants du CNDD de pouvoir apprendre les techniques de dialogue, en ce moment de notre histoire et de crise politique de notre pays a poursuivi le camarade Jean Baptiste. Il a demandé à BLTP de multiplier de telles formations jusqu’au niveau le plus bas pour que tout le monde comprenne les avantages du dialogue. Le dialogue est un fermant de la tolérence.

Il a clôturé en remerciant le BLTP pour son initiative d'organiser la formation et des rencontres des membres des différents partis politiques et pour l'hébergement de cet atelier dans les enceintes du Grand Séminaire Jean Paul de Gitega, un lieu calme, propice au travail. Il a également remercié le Ministère de l’Intérieur et le Gouverneur de Gitega qui ont accepté que l’atelier se déroule bien.

Après les mots d’ouverture, la formation a immédiatement commencé. Les formateurs de BLTP étaient le camarade Nizigama Gratien ,Secrétaire général Adjoint du parti CNDD et Monsieur Sébastien Hamenyimana du parti FRODEBU NYAKURI IRAGI RYA NDADAYE dont le président de ce parti est le docteur Jean Minani.

Durant les deux jours de formation, les points qui ont été développés sont :
- Définir le dialogue entre les partis ;
- Les différentes formes de coopération entre les partis politiques ;
- Objectifs du dialogue entre les partis politiques ;
- Les partis pertinents autour de la table ;
- Les principes du dialogue entre les partis ;
- Position, Intérêt, Besoins et Zone d’action possible ;
- L’échelle de pensée : aller au-delà des positions ;
- La différence entre le consensus et le compromis ;
- Négociation et médiation.

Dans ces points qui ont été développés, des exercices et des travaux en groupes ont été ajoutés pour une bonne compréhension, et les participants posaient des questions sur des points ne comprenaient pas, et des réponses satisfaisantes ont été données.

L’atelier a été clôturé par le discours du Coordinateur National de BLTP, Monsieur Nsengimana Fabien. Il a remercié vivement les responsables du parti CNDD pour leurs encouragements. Il a également remercié le Ministère de l’intérieur qui a permis la tenue de l’atelier. Il a demandé aux participants de renforcer la démocratie interne au sein du parti, car sans la démocratie interne solide, il sera difficile pour n'importe quel parti de construire et consolider la démocratie au niveau de tout le pays une fois au pouvoir.

En clôturant, il a remercié tout le monde pour sa participation dans l’atelier et a déclaré que son souhait était de voir les participants devenir des hommes, des femmes et des apôtres du dialogue.

Le camarade, Niyubahwe Jean Marie, Secrétaire Général de la Jeunesse Panafricaine pour la Démocratie, JPD en sigle, a pris la parole et a remercié la BLTP pour son travail louable d'organiser et de dispenser la formation des membres des partis politiques. Et il a en outre demandé au BLTP de poursuivre cette activité bénéfique non seulement pour les partis politiques, mais aussi pour tout le pays. Il a également remercié les formateurs de l’atelier et a demandé aux participants d’être les portes flambeaux des autres camarades qu’ils ont représentés dans cet atelier.

Après les discours de clôture, les participants ont pris une photo de famille.

A la fin des activités de chaque journée, les participants se réunissaient dans la même salle pour analyser et évaluer la situation du parti CNDD dans tout le pays dans le contexte actuel de terreur, d'arrestations arbitraires , d'assassinats massifs, de départs en exil des centaines des milliers de Burundais à l'extérieur. Tous les participants ont été unanimes quant au responsable d u climat de terreur dans tout le pays. Il est créé et entretenu par le parti au pourvoir et ses milices. Avant de prendre le repas du soir, tous étaient contents de se réunir autour d’un verre et continuer de faire leurs échanges.

Cet atelier était dans la succession des ateliers organisés par BLTP depuis le mois de mai 2016, et BLTP a commencé à travailler au Burundi depuis l’an 2008.

]]>
Activités de la JPDTue, 08 Nov 2016 13:51:58 +0000
Réunion des représentants communaux de la JPD de la province de Makambahttp://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/193-reunion-jpd-province-makamba http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/193-reunion-jpd-province-makambaRéunion des représentants communaux de la JPD de la province de Makamba

Trente personnes, toutes étant membres des différents comités communaux de la JPD, Jeunesse Panafricaine pour la Démocratie de la province de Makamba, étaient réunies autour du Secrétaire Général de la JPD dans la salle Auberge Sainte Etienne de Makamba. C'était dimanche le 18 mai 2014 de 11h30 jusqu'à 14h30.

La réunion était bâtie sur trois points : présentation des comités communaux, la politique actuelle du parti et les stratégies de recrutement, les divers.

Après l'accueil fait par le représentant provincial du parti CNDD, le représentant de la JPD dans la province de Makamba a pris la parole. Dans son allocution, il a présenté la situation de la JPD dans la province de Makamba. Il a dit que la situation est bonne, mais qu'ils ont un manque de matériel pour le sport. Il a aussi dit que la cohabitation avec les autres partis politiques est bonne sauf quelques cas isolés des Imbonerakure de la commune de Kayogoro, ces derniers étant les milices du parti au pouvoir.

Le grand moment de la réunion a été marqué par le discours du Secrétaire Général de la JPD. Ce dernier a remercié tous les participants à la réunion. Il a souligné l'importance qu'ils ont attachée à cette réunion, cela est une preuve de plus de leur attachement à la vie du parti CNDD et du pays. Il a continué avec les points qui étaient à l'ordre.

Pour le premier point, après avoir constaté comment les comités communaux sont formés, le Secrétaire Général de la JPD a demandé à tous les représentants communaux de compléter leurs comités conformément aux exigences du parti.

Sur le deuxième point en rapport avec la vie du parti CNDD, le Secrétaire Général de la JPD a commencé par expliquer aux participants ce que c'est le CNDD pour que tout le monde ait une vision commune. Il leur a expliqué la vision idéologique du parti, une vision socialiste. L'article 6 des statuts du parti stipule que " L'idéologie socialiste place le peuple au centre de l'action politique. Le peuple souverain exerce le pouvoir par le biais de ses représentants élus directement ou indirectement, pour un mandat à période déterminée, conformément à une constitution élaborée de façon participative et entérinée par un référendum populaire.
Le socialisme privilégie la souveraineté du peuple sur le patrimoine national, la gestion concertée des ressources de l'Etat, la solidarité nationale et internationale, la justice sociale, ainsi que la protection de l'environnement."

Le Secrétaire Général de la JPD a aussi fait savoir que le parti CNDD est membre de la coalition ADC- Ikibiri, chaque parti au sein de la coalition conserve son identité. Il leur a demandé de nouer de bonnes relations et de collaborer étroitement avec les membres des partis de cette coalition, organiser et tenir régulièrement des réunions ensemble. Il leur a demandé de poursuivre les recrutements pour le CNDD.

Le Secrétaire Général de la JPD a demandé aux participants d'être vigilants en ces moments où les élections approchent car la fraude électorale commence avant les élections et se poursuit pendant et après les élections. Il a dit qu'avant les élections, la fraude consiste notamment à empêcher les partis politiques d'exercer librement leurs activités sur le territoire national, et la fraude pendant les élections se présente sous plusieurs formes dont la falsification des résultats. Après les opérations de vote, le régime refuse de remettre les procès verbaux aux mandataires des partis d'opposition comme en 2010. Il leur a demandé de suivre de près et de dénoncer toute sorte de fraude qui sera observée. Il leur a aussi dit que les partis de l'ADC-IKIBIRI organiseront des séances de formation de leurs militants pour leur apprendre comment assurer une bonne observation des élections .

Du côté social, le Secrétaire Général de la JPD leur a donné deux ballons, l'un de football, l'autre de volleyball. Les activités sportives constituent des occasions de rencontres et de solidarité entre les militants du parti en particulier et entre les jeunes en général.

Concernant le dernier point en rapport avec les divers, plusieurs questions ont été posées et des suggestions ont été proposées. Le premier point soulevé est l'obtention de la carte d'identité dans la province de Makamba. Un intervenant a dit que les administrateurs communaux, sont tous du CNDDFDD, ne facilitent pas l'obtention de la Carte Nationale d'Identité, et d'autre part, la plupart des jeunes de la province de Makamba sont dans une pauvreté énorme au point qu'une Carte d'Identité ne figure pas dans leurs priorités.

A ce sujet, le Secrétaire Général de la JPD leur a recommandé de dénoncer le plus vite possible tout administrateur communal qui refuse la délivrance des cartes d'identité qui est un droit pour tout citoyen burundais . Pour les jeunes qui sont pauvres, le représentant du CNDD dans la province de Makamba a dit qu'il va soumettre ce cas à la direction du parti et de l'ADC-IKIBIRI en vue de faire une proposition alternative.

Une autre question qui a été soulevée était en rapport avec la position à prendre devant les imbonerakure agressifs. La réponse a été qu'il faudra éviter toute sorte d'affrontement mais qu'il faudra user du droit de légitime défense en cas de nécessité.

D'autres souhaits ont été émis comme les drapeaux et les autres insignes du parti qui ne sont pas très nombreux dans la province de Makamba, les descentes dans cette province qui ne sont pas nombreuses. Le Secrétaire Général leur a dit que les militants devront fournir un effort pour acheter les insignes du parti, et qu'un calendrier de descente dans les différentes provinces a déjà été déjà élaboré.

Plusieurs questions ont été posées et des réponses ont été données. La réunion a été clôturée par une séance d'évaluation pour vérifier si les participants ont compris.

]]>
niyodesire2@yahoo.fr (Nzambimana Joli)Activités de la JPDMon, 09 Jun 2014 08:49:07 +0000
Une réunion et un match de foot de la JPD de la commune de Nyabiraba.http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/178-reunion-football-jpd http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/178-reunion-football-jpdUne réunion et un match de foot de la JPD de la commune de Nyabiraba.

Trente cinq jeunes membres de la JPD, Jeunesse Panafricaine pour la Démocratie en sigle, avaient représenté les jeunes de toutes les collines de la commune Nyabiraba dans une réunion qui a été tenue au terrain de l'Ecole Primaire de Matara en zone Matara de commune Nyabiraba dans la province de Bujumbura. C'était Samedi le 17 mai 2014 entre 12h30 et 13h30.

Après l'ouverture de la réunion par l'hymne du parti CNDD, le représentant provincial de ce parti a souhaité la bienvenue à tous ceux qui avaient répondu à son invitation. Il a déclaré que le parti est représenté dans toutes les communes de la province de Bujumbura, et qu'il est entrain de faire des efforts pour que le parti soit représenté sur les 34 zones de la province dont il est le représentant. Il a par la suite rappelé tous les insignes et tous les symboles du parti CNDD.

Prenant la parole, le délégué du comité exécutif du parti CNDD a remercié les organisateurs de cette rencontre et a également remercié les jeunes qui avaient répondu à l'invitation. Il leur a fait savoir que le parti CNDD travaille dans tout le pays, et que beaucoup de personnes demandent d'adhérer au CNDD souvent par l'utilisation des nouvelles techniques de communication. Il leur a dit qu'il est de plus en plus possible de suivre l'actualité grâce à la téléphonie mobile. Il leur a demandé de faire des efforts pour savoir comment profiter de ces opportunités offertes par les nouvelles technologies.

Le délégué du comité exécutif du parti CNDD leur a dit qu'il était venu avec un cadeau du parti. Ce cadeau était un ballon de football. Il a ensuite livré le message suivant : «Vous êtes jeunes, et les jeux sont dans votre conduite. Le ballon que le parti CNDD vous donne est une occasion qu'il vous offre pour vous réunir souvent. Je vous demande de jouer avec les jeunes des autres partis et recrutez-les pour le CNDD. Recrutez surtout tous les jeunes du parti qui se croit fort pour le surprendre dans les prochaines élections. Consolidez les structures du CNDD dans vos collines d'origine!», a dit le délégué du comité exécutive du CNDD.

Le délégué du comité exécutif a également informé la jeunesse que la parti CNDD est membre de la coalition ADC­Ikibiri. Il a rappelé les noms des partis qui constituent cette coalition et leur a demandé d'entretenir de bonnes relations avec les membres de ces partis, de travailler ensemble et de s'entraider au moment des difficultés et des pièges tendus par les miliciens.

Les jeunes à leur tour ont pris la parole. Un intervenant a dit : «Nous remercions beaucoup le CNDD qui nous a envoyé le ballon. Il y a une très grande pauvreté dans notre province à telle enseigne qu'il est difficile de nous acheter les tenues de sport. Si on nous offrait aussi des maillots de jeu, ça serait encore une très bonne chose», a dit un intervenant.

Un autre intervenant a pris la parole et a dit que tous les moyens sont utilisés par l'administration pour empêcher la population de participer dans les réunions des partis d'opposition : «Quand ils ont appris qu'il y aura une réunion du CNDD, l'administration a organisé une activité parallèle à la zone Kigina. Toute la population a été mobilisée pour aller enregistrer les nouveaux nés et les adultes qui n'ont pas été enregistrés à leur naissance. On leur a dit que celui qui ne se présentera pas aujourd'hui n'aura plus l'occasion d'avoir un extrait d'acte de naissance. Pourquoi cette activité n'aurait-elle pas été organisée un autre jour? Tout simplement pour handicaper les activités des partis de l'opposition», a dit un participant.

Plusieurs questions ont été posées et des réponses ont été données. Apparemment, les jeunes semblaient être convaincus.

La réunion a été clôturée par l'hymne du parti. Le moment attendu impatiemment était arrivé: la remise du ballon et le match. Les jeunes venus de toutes les collines étaient repartis en deux équipes, l'une s'appelle «Amavubi» et l'autre s'appelle «Kingstar» et ont croisé le fer et Amavubi a battu Kingstar par quatre buts à un.

]]>
niyodesire2@yahoo.fr (Nzambimana Joli)Activités de la JPDTue, 20 May 2014 18:44:52 +0000
Un match de football opposant deux équipes de la JPD à Mpandahttp://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/69-match-football-jpd http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/69-match-football-jpdUn match de football opposant deux équipes de la JPD à Mpanda

Deux équipes de la JPD ont croisé le fer dans un match de football organisé pour la jeunesse Panafricaine pour la Démocratie, JPD en sigle, au stade de la commune de Mpanda, province de Bubanza. C'était dimanche le 2 Février 2014 à partir de 12h 30 min jusqu'à 14h 15 min et le match avait été rehaussé par la présence du Secrétaire général de JPD, le camarade Jean Marie Niyubahwe.

Avant le début du match, le camarade Jean Marie Niyubahwe, Secrétaire général de la JPD a dit à la jeunesse de la commune de Mpanda qu'il était venu pour leur remettre un don d'un ballon de football, et leur a demandé de profiter des activités sportives pour mobiliser toute la jeunesse de la commune Mpanda: « Le ballon que je vais vous donner, vous permettra si vous en faites un bon usage, de gagner des sympathisants et nouveaux adhérents pour notre parti, le CNDD, et la coalition ADC-IKIBIRI. L'objectif est que vous soyez nombreux. Je vous demande d'aller recruter les élèves et formez les comités de la JPD dans les collèges et les lycées. Je vous demande aussi de sillonner les collines de votre commune pour recruter d'autres jeunes adhérents à la JPD-Intebutsi dans les différents milieux, paysans, démobilisés, fonctionnaires, salariés, enseignants. Plus vous serez nombreux, plus la peur se dissipera et personne n'osera plus vous attaquer», a dit Jean Marie Niyubahwe, le camarade Secrétaire général de la JPD, à la jeunesse du CNDD réunie dans l'une des salles de l'école gardienne de la colline Gihwazi I, dans la commune de Mpanda.

Le Secrétaire général de la JPD n'a pas manqué de demander aux jeunes présents de hisser les drapeaux et les couleurs du CNDD dans certains lieux de cette commune, mais ces derniers lui ont dit qu'une permanence est obligatoire pour pouvoir y hisser le drapeau du CNDD. Le Secrétaire général de la JPD a exhorté chaque membre du parti à s'acquitter de sa contribution pour faire fonctionner le parti. Il a fait savoir à tout le monde que chacun doit donner sa contribution, si petite soit-elle, et que c'est avec ces petites contributions qu'une permanence pourra être ouverte dans la commune.

Les jeunes de la commune Mpanda ont aussi manifesté le désir de connaître l'organisation de la coalition ADC-Ikibiri, en posant la question de savoir le nombre de partis qui forment la coalition ADC-Ikibiri, et comment les institutions de cette coalition seront mises en place. Il leur a répondu : « La coalition ADC-Ikibiri est composée de 8 partis et le CNDD est un des membres fondateurs de la coalition. Dans les différentes localités, participeront dans les différentes structures de la coalition ADC-Ikibiri les partis qui y ont des structures bien organisées. C'est pourquoi vous devez bien vous organiser pour montrer aux autres que c'est vous qui serez les responsables de votre commune très prochainement », a dit le secrétaire de la JPD.

Avant le démarrage du match, le secrétaire général de la JPD et le responsable des finances au parti CNDD qui l'avait accompagné, ont annoncé qu'ils sont en train d'organiser un match de football où les jeunes du CNDD de la province Bujumbura croiseront le fer avec ceux de Bubanza.

Les jeunes à leur tour ont réaffirmé leur engagement pour le parti et se sont engagés à travailler pour le parti et même à redoubler d'efforts et d'énergie dans la mobilisation comme en 2010. Ils ont demandé que les membres de la direction du CNDD leur rendent régulièrement visite, car cela leur donne le courage et la détermination.

Les équipes étaient composées des jeunes venus de toutes les collines de la commune Mpanda et le score a été de 1 pour l'équipe en tenue Bleue-blanc sur 0 pour l'équipe en tenue rouge.

Une réunion pour élire le représentant du CNDD dans la commune de Mpanda avait été tenue ce même jour avant le match et était supervisée par la camarade Concilie la représentante du CNDD en province de Bubanza.

]]>
Activités de la JPDTue, 04 Feb 2014 16:25:41 +0000
Le rassemblement de plusieurs partis politiques dans la réunion de la JPDhttp://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/63-jeunesse-panafricaine http://cndd-burundi.com/jeunesse-panafricaine/activites-jpd/63-jeunesse-panafricaineLe rassemblement de plusieurs partis politiques dans la réunion de la JPD

Quarante personnes militants de plusieurs partis en majorité de la coalition ADC-IKIBIRI dont le CNDD, Sahwanya-FRODEBU, MSD, FNL y compris l'UPRONA non membre de la coalition se sont réunies autour du camarade Christian Boyayo, Secrétaire Général-Adjoint de la Jeunesse Panafricaine pour la Démocratie, JPD en sigle, une jeunesse affiliée au parti CNDD. C'était le dimanche 26 janvier 2014 à partir de 13h00 jusqu'à 15h40min dans l'une des classes de l'Ecole Primaire de Munyika en commune Rugombo de la province Cibitoke.

Dans son allocution d'ouverture, le représentant de la JPD dans la province Cibitoke, a d'abord tenu à féliciter tous les militants présents dans cette réunion , selon lui, ce sont de véritables leaders car la majorité de personnes non membres du parti au pouvoir n'osent plus porter les insignes de leurs partis . Il fait savoir que porter les insignes du parti CNDD ressemble à un suicide : « Oser porter l'uniforme du CNDD dans la commune de Rugombo est synonyme de vouloir se suicider. Quand les autres m'ont vu venir avec les insignes du parti CNDD, ils m'ont dit que je cherche à me suicider, qu'on va me tuer », a dit le représentant de la JPD dans la province Cibitoke.

Enfin, avant de clôturer son message, le représentant provincial de la JPD a demandé avec insistance la direction du CNDD d'organiser plusieurs rencontres des jeunes autour des activités sportives. L'ADC-IKIBIRI devrait faire de même pour tous les jeunes membres des partis de la coalition, De cette manière poursuit-il, le parti CNDD à travers les manifestations sportives des jeunes sera à mesure d'augmenter sa visibilité sur le terrain et gagner les élections de 2015.

Prenant la parole, le vice représentant provincial de la JPD a informé les participants à cette rencontre que sur les 17 collines de la commune de Rugombo, les jeunes Intebutsi de la JPD entretiennent de bonnes relations avec les jeunes les autres partis de la coalition ADC-Ikibiri, et il a demandé un soutien pour mettre sur pieds les structures de la JPD dans les autres communes de la province Cibitoke.

En clôturant, le vice représentant provincial de la JPD éprouve la nécessité de mettre beaucoup d'efforts dans la commune de Bukinanyana et de Buganda pour mettre sur pieds les structures de la JPD. Il a terminé son mot par la demande d'une permanence et des outils de propagande tels que les insignes du parti CNDD à savoir les drapeaux, les foulards et les fanions.

Le discours de circonstance de la journée a été prononcé par le camarade Christian Boyayo Secrétaire Général-Adjoint de la Jeunesse Panafricaine pour la Démocratie, JPD en sigle, et en même temps le représentant du CNDD à Cibitoke. Dans son discours, il responsabilise la jeunesse et lui demande de prendre les devants dans le redressement et la construction du pays, son objectif est de rendre visite à toutes communes de Cibitoke pour renforcer et mobiliser les militants la JPD. Il a aussi ajouté dit que après la mascarade électorale de 2010, le CNDD s'est coalisé avec les autres partis démocratiques pour former la coalition ADC-Ikibiri. Le CNDD comme inspirateur de cette coalition depuis 2008 occupe une bonne place. Quant à la question en rapport avec la demande incessante des insignes du parti. Le camarade Christian Boyayo a répondu que cette question relève d'une importance capitale et sera débattue au sein du Comité exécutif pour trouver une solution satisfaisante.

Faisant allusion à l'église où chacun donne ce qu'il a pour son fonctionnement, le porte parole-adjoint de la JPD au niveau national a dit que tous les membres du parti doivent donner leur cotisation pour que le parti continue à bien fonctionner. Il a demandé à tous les jeunes de la coalition ADC-Ikibiri de se soutenir mutuellement, de se lever comme une seule personne et de porter secours à toute personne de la coalition ADC-Ikibiri agressée par les milices Imbonerakure qui sont la jeunesse du parti au Pouvoir. Il a clôturé en demandant à tous les jeunes de recruter massivement pour la coalition ADC-Ikibiri toutes les personnes des partis qui ne sont pas dans ladite coalition.

Les membres des partis SAHWANYA-FRODEBU, MSD ont pris la parole et tous ont remercié le CNDD pour avoir organisé cette réunion. Certains ont demandé que le drapeau du CNDD soit hissé dans la commune de Rugombo, et se proposent de veiller pour empêcher aux voleurs de volatiliser le drapeau du parti, le vol des drapeaux des partis d'opposition est devenu monnaie courante dans cette commune. Les autres ont demandé aux membres de la JPD de donner des cotisations pour faire fonctionner le parti. D'autres questions posées était de savoir quand sera le retour du président du parti CNDD, et la réponse a été que le président se prépare pour le retour et informera au moment opportun la direction du parti la date de son retour, toutefois, cela ne doit pas empêcher les militants à se mobiliser pour mieux préparer son retour.

Les membres des partis présents dans la réunion ont tous a été t qu'ils souhaitent que le porte parole du CNDD leur rende visite, car ils apprécient bien ses sorties médiatiques. Ils souhaiteraient la présidente du parti ADR. Plusieurs questions ont été posées, et ont trouvé des réponses appropriées.

]]>
Activités de la JPDMon, 27 Jan 2014 00:00:00 +0000