Nouvelles du Burundi

La situation actuelle des collines de MBIZI et RUBIMBA de la commune de KIBAGO se résume en ces points que nous allons développer.1. la haine contre les habitants des collines de Mbizi et de Rubimba par les administratifs du parti CNDD-FDD, 2. une décente en préparation des intellectuels natifs de ces collines pour pacifier, 3. les miliciens imbonerakure en tenues militaires et policières qui font des patrouilles jour et nuit sur les deux collines, 4. un projet de traquer les jeunes garçons, les démobilisés et les ex Forces Armées Burundaises, Ex FAB en sigle.

Le Parti CNDD observe depuis plusieurs années la destruction progressive et de manière inexorable du système de l’éducation nationale en général et de l’enseignement supérieur public burundais en particulier par les politiques inappropriées appliquées dans ce secteur vital depuis l’indépendance. Cette destruction a atteint son apogée par la politique irresponsable et antipatriotique du parti CNDD-FDD. Le récent décret instaurant le prêt-bourse et la répression qui s’abat sur les étudiants réclamant l’annulation de cette décision s’inscrivent dans cette logique de la liquidation de l’enseignement supérieur public, et donc de l'avenir du pays.

C'était ce samedi 1er Avril, dans les environs de 10h du matin, que trois véhicules dont deux de marque Hilux ont pénétré dans le campus Mutanga. Le premier véhicule de marque Hilux est celui de l'OPC NIBONABONASIZE Célestin, Directeur adjoint chargé de l'encadrement et de la Sécurité à l'Université du Burundi. Les deux autres véhicules étaient bourrés de policiers habillés en bleu et armés de fusils et de roquettes.

Dans cet article, nous allons montrer de prime abord comment les délégués signataires du préavis de grève sont en butte aux intimidations. Qui plus est, nous jetons un regard sur les arrestations massives opérées par le service national des renseignements à l'encontre des étudiants de cette même institution. Et au bout du compte, nous vous parlerons de ce qui a poussé les délégués signataires de l'ultimatum de faire recours à l'arrêt momentané des cours, ce jeudi. Voici les grandes articulations sur lesquelles va porter notre article.

Trois étudiants de l’Université du Burundi et deux de l’Ecole Normale Supérieure ENS ont été arrêtés le 16 mars 2017 et ont été libérés le même jour. Le motif de cette arrestation était « l’instruction ». Nous détenons l'information de certains étudiants qui ont bien voulu garder leur anonymat pour leur sécurité.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, permettez-moi de vous signaler les points sur lesquels notre article va s’articuler. Le texte va porter sur trois points essentiels qui sont:
- la bourse d'étude et sa raison d'être
- prêt-bourse et sa raison d'instauration
- la violation par l’Etat de la convention internationale des droits de l'enfant

mercredi, 08 mars 2017 19:26

JOURNEE INTERNATIONALE DES FEMMES 2017

Écrit par

Célébrée chaque année le 8 Mars sur le plan international, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les manifestations des femmes au début du XXè siècle en Europe et aux Etats-Unis, réclamant de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Le 8 mars 1921, Lénine décide d’une Journée internationale des femmes, dont il fixe la date, le 8 mars, en souvenir de la grande manifestation ouvrière deSt-Pétersbourg qui déclencha la révolution russe. La date reste encore symbolique et c’est véritablement après la seconde guerre mondiale que les manifestations s’installent. Au cours de l'année internationale de la femme en 1975, les Nations Unies ont commencé à célébrer la Journée Internationale de la Femme le 8 Mars. En 1977, les Nations Unies officialisent la « Journée internationale de la femme », invitant chaque pays de la planète à consacrer une journée à la célébration des droits des femmes et de la paix internationale.

Depuis la période des grandes manifestations contre le troisième mandat illégal et illégitime de Pierre Nkurunziza en Avril 2015, des armes ont été massivement distribuées dans toutes les communes du pays par les agents du service de renseignement(SNR) aux miliciens Imbonerakure du parti au pouvoir. La commune de Ntahangwa en mairie de Bujumbura a été parmi les mieux servies.
Acctuellement , des miliciens Imbonerakure effectuent des patrouilles nocturnes en tenue militaire et armés de fusils dans les quartiers Buterere 2 et Kiyange. Ils en profitent pour piller ménages et boutiques. Parmi ces miliciens du CNDD-FDD vus avec les armes, certains ont été identifiés par la population. Il s’agit notamment de :

Barundi, Barundikazi Mwese;
Bagumyabanga b’Umugambwe wacu CNDD;
Bagumyabuntu muhurikiye mu muhari w’Abakenyezi baharanira Demokarasi, FFD ;
Ntebutsi muhurikiye mu muhari w’Urwaruka rwa Afrika ruharanira Demokarasi, JPD ;

Ntanguye kubaramutsa amahoro, Iteka n’iterambere!

Muri ibi biringo vyo gusozera umwaka, n’ugutangura uwundi mushasha, kw’izina ry’Umugambwe CNDD no kw’izina ryanje nyene, ndi n’iteka ntangere ryo kubipfuriza kurangiza mu mahoro n’umutekano uwu mwaka wa 2016, umwaka mushasha na wo wa 2017, uze ubabere umwaka muhire, muwugiremwo amagara meza, mwongereze ishaka muri vyose, maze mutere imbere mu vyanyu no mu banyu, n’igihugu cacu kibonereho kuva mu magume kirimwo gisubire kuramutswa amahoro na demokarasi, gisimbe imanga.

Nk’uko twama tubigira, mu bihe nk’ibi, ni vyiza ko twisuzuma, tugakubitiza agatima impembero, tukaraba iyo tuvuye, aho tugeze n’iyo tuja, kugira dutegure kazoza. Ivyo tubigira ku rugero rw’igihugu cose no ku rugero rw’umugambwe wacu. Muri make, ku ruhande rwa Reta, twovuga ko aho gutera imbere, igihugu cagumye gisubira inyuma nk’ibirenge, dufatiye nko ku vya poritike , ukwubahiriza agateka ka muntu, ubutunzi, eka n’ivyo imibano nta ntambwe twateye. Kanatsinda nta kundi vyari kugenda, mu gihe iyo ntwaro y’umukazo yagumye yizibirirako nk’imfuku, ikica amatwi ku maborogo y’abanyagiguhu n’impanuro z’amakungu, ikigira ikinani, maze ayo makungu akaca ayiharira ivomo. Turazi ko mubikurikirana, ariko twagomba kubibutsa bikeya gusa.

Mbonabuca Patience, étudiant de l’Institut Pédagogique Appliquée, IPA en sigle, vient d’être chassé définitivement des homes de l’Université du Burundi.

Page 2 sur 55

Les dernières actus


Déclarations
Barundi ,Barundikazi,Bagumyabanga ba CNDD, Ntanguye kubaramutsa Amahoro, Iteka n’Iterambere, ndabipfuriza n’umusi mukuru mwiza ...
En savoir plus
Nouvelles du Burundi
La participation des femmes burundaises  aux différentes institutions publiques connaît une très grande disparité des femmes par rapport aux ...
En savoir plus
Actualités internationales
Après avoir mené une campagne phénoménale et sociale, le Parti du Travail de Belgique (PTB) confirme sa progression partout dans le pays, avec ...
En savoir plus
Déclarations
A. Les faits. 1. En date du 15 mai 2019, la justice burundaise inféodée à l’oligarchie au pouvoir à Bujumbura a annoncé la saisie des ...
En savoir plus
Nouvelles du Burundi
Barundi, BarundikaziWorkers and you who are joblessI greet you peace, dignity and prosperity!Let us please remind ourselves of why there has been a ...
En savoir plus
Prev Next